Stephen Curry : « Pour m’arrêter la NBA devrait reculer la ligne à 3 points d’au moins 4 mètres » 

Stephen Curry : « Pour m’arrêter la NBA devrait reculer la ligne à 3 points d’au moins 4 mètres » 

Stephen Curry n’en finit plus d’impressionner, les superlatifs ne sont d’ailleurs pas à la mesure des performances réalisées depuis le début de saison par le nain d’Akron.
La nuit dernière, le futur double MVP, a encore une fois survolé une rencontre soldée par une victoire 130 à 114 contre une équipe d’Orlando plutôt pas trop mauvaise. Mais comme dans 91% des matchs de Golden State depuis le début de la saison, c’est bien la bande à Curry qui gagne à la fin.

Après ses 42 points inscrits la veille contre Miami, Stephen n’a pas fait dans le détail et a noirci la feuille de stats avec 51 pts dont un 10/15 à 3 points !

Interrogé par notre confrère de Ouest France présent à San Francisco sur son arrogante domination depuis le début de la saison, le n°30 des Warriors a livré quelques pistes sur ce qui pourrait le stopper net :

« C’est vrai que c’est facile pour moi en ce moment. Comme plus personne de défend dans cette ligue, je me régale à tous les matchs. C’est tellement facile que je ne prend quasiment plus de shoots à mi-distance et que je recule de plus en plus derrière la ligne à 3 points pour shooter. Pour m’arrêter la NBA devrait reculer la ligne à 3 points d’au moins 4 mètres. Et encore je m’adapterai »

Interrogé sur la rumeur faisant état d’un rachat de ZAMST, le fournisseur des chevillères de Curry, par Lebron James, le meneur des Warriors semble sur ce point beaucoup plus inquiet :

« J’ai entendu cette rumeur selon laquelle Lebron souhaiterait racheter ZAMST pour ensuite fermer l’usine et donc que je me retrouve sans ces chevillière magiques. Depuis que je joue avec, je ne me blesse plus du tout et je suis serein, c’est la clé de mon succès. Ça serait vraiment une énorme coup dur. Comme en plus je suis sous-payé, je n’ai pas les moyens de racheter ZAMST avant l’autre qui lui est très riche. Il y a une risque »

D’après les rumeurs, Russell Westbrook se serait lui positionné sur le rachat de DENTSPOURRIES, le fournisseur des protèges-dents de Stephen Curry…

crédit photo : wikimedia